FAÇONS DE FAIRE

Celle qui perd met le couvert !

Lecture-spectacle théâtrale pour intérieur ou extérieur

Écriture, jeu et mise en scène : Paule Vernin et Bénédicte Vervacke 

«Tu manges le kiwi en tranches ou à la coque ? Tu épluches ta pomme ? Tu changes de torchon entre les mains et la vaisselle ? Tu changes de cuillère entre le miel et la confiture ? Vous mettez de la moutarde dans la vinaigrette ? Vous salez la viande avant la cuisson ou après ? (…) Un jour, vous serez maîtresse de maison. Peut être n’y avez-vous jamais pensé. Jusqu’ici, tout ce dont vous avez eu besoin vous a été donné par vos parents. Chez vous, grâce à eux, vous vous trouvez à l’abri des intempéries, vous avez un lit pour dormir, des vêtements pour vous couvrir, des aliments pour vous nourrir. Cela ne vient pas par un coup de baguette comme dans les contes de fées et vous savez bien que c’est au travail de votre père et à celui de votre mère que vous le devez.(…) Il y a de bons ouvriers, il y en a de mauvais : il y a de bonnes maîtresses de maison, il y en a de mauvaises. Vous, vous serez de bonnes maîtresses de maison. »

Façons de faire est une lecture-spectacle familiale qui, au gré d'un jeu de l'oie, bouscule nos bonnes manières.

En suivant scrupuleusement les règles d'un jeu de l'oie farfelu et participatif, les deux comédiennes épluchent le rituel du passage à table et la figure de la mère de famille.

 

 

Le public comme assis au bord de la table, goûte du bout des oreilles à un Poucet agrémenté d'une petite ogresse, un père de famille exemplaire, une Blanche Naine dévouée, une morue bavarde et une tarte aux mûres trop cuite... dès le début du repas, chacun est prévenu  : "celle qui perd met le couvert !".

 

Au gré du lancer de dés, dans une folie contagieuse, elles dévoilent quantité de courts textes inspirés de contes traditionnels, d'essais d'enseignement ménager, ou de nouvelles; elles proposent un patchwork savoureux et ludique de tous nos souvenirs de table.